Actualités Dossiers
Rencontres

Rencontre

Patrick Dubouchet passe de l'autre côté du micro!

Propos receuillis par Laurent Llopis – Crédit photo Marjorie Perrot

Au cœur des épreuves running qui rythment nos saisons, certains personnages nous sont désormais devenus coutumiers voire incontournables.

Organisateurs, exposants, speakers, des visages bien connus, tous animés par leur passion commune de la course, que nous prenons toujours plaisir à retrouver.

Tandis que nous nous dirigeons vers l’aire de départ de notre épreuve du week-end, une voix familière s’élève. C’est celle de Patrick Dubouchet. Micro à la main, assurant animation et interviews, il est la voix de nombreuses courses telles que le Marathon d’Annecy, la Corrida Internationale d’Aix les Bains ou encore la Nocturne des Teppes.

Homme passionné, son professionnalisme et son éclairage sur les événements comme les athlètes, sont autant appréciés que sa gentillesse et sa disponibilité.

Une fois n’est pas coutume, nous avons eu envie d’inverser un peu les rôles, piquant à Patrick son micro, qui s’est prêté avec bonne humeur au jeu de l’interview, passant à cette occasion de l’autre côté du miroir…

 

Bonjour Patrick, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

je m’appelle Patrick Dubouchet, j’ai 60 ans et suis retraité de l’Education Nationale (instituteur puis professeur en collège auprès de jeunes en difficultés scolaires). J’habite le charmant village de St Innocent, en bordure du lac du Bourget.

 

Figure bien connue et appréciée de tous, tu animes nombre d’épreuves sportives, particulièrement en Savoie et Haute-Savoie. Comment en es-tu arrivé à devenir animateur? Qu’affectionnes-tu dans cette activité?

J’ai débuté en animation lors d’une épreuve pédestre locale. A présent, cela fait 20 ans que je suis au service des organisateurs pour animer leurs épreuves. Au début, j’ai accepté des animations dans les 3 disciplines que j’ai pratiquées puis, très vite, je me suis concentré uniquement sur les épreuves pédestres. Ce que j’aime dans l’animation, c’est d’abord cette relation privilégiée avec les coureurs et les organisateurs, qui devient très vite et souvent, une relation empreinte d’amitié, avec un respect mutuel indispensable.

 

Selon toi, quelles sont les principales qualités que dois posséder un animateur ? La préparation doit être essentielle, quelle place lui accordes-tu?

Pour moi, un bon animateur se doit d’avoir pratiqué la discipline dans laquelle il intervient pour bien en parler et bien sûr, avoir une bonne connaissance des coureurs, en suivant de près leurs performances ( presse spécialisée, Internet…) On ne peut pas bien animer sans préparation. Dans ce domaine, je me suis constitué un fichier avec les performances et les palmarès de plus de 300 coureurs régionaux et internationaux que j’actualise chaque week-end. Je prépare mes animations avec la même conscience professionnelle que lorsque je préparais mes cours (1 à 2 heures avant et autant après). J’aime noter chaque fois au retour de chaque animation des remarques personnelles (météo, ambiance, anecdotes et autres…)

 

Quel aspect te tiens le plus à cœur lors de tes missions?

Donner du plaisir aux coureurs et aux organisateurs tout en me faisant plaisir, en partageant la même passion. J’aime aussi les rencontres humaines, qui sont pour moi très importantes.Tant que j’éprouverai du plaisir et de la motivation dans cette activité, je continuerai; je ne me suis pas fixé d’âge pour arrêter.

 

Depuis le temps, tu dois avoir des manifestations qui te tiennent particulièrement à cœur, non?

Bien sûr. Comme par exemple, le Marathon international d’Annecy, la Corrida Internationale d’Aix les Bains, les trails Nivolet Revard et de Faverges, l’Interlactrail (j’ai adoré cette première édition), l’Ecotrail de Praz de Lys-Sommand, le Trail du Brevon, la Nocturne des Teppes, le 10 km d’Aix et toutes les épreuves du Nature Tour Crédit Agricole, dont je suis l’animateur officiel.

 

Des projets pour 2015 ?

Pour 2015, j’espère être retenu pour animer les Championnats de France des 10 km et de course en montagne qui auront lieu à côté de chez moi.

 

Quand tu n’animes pas, comment occupes-tu ton temps ? Pratiques-tu une activité sportive?

Lorsque je ne suis pas en animation, je redeviens compétiteur et le plaisir reste le même. J’ai toujours été passionné de sport, que ce soit en compétition puis en animation. Concernant mes pratiques sportives en compétition, j’ai d’abord commencé l’athlétisme au club de l’Athlétique Sport Aixois (1500m/ 3000m) puis goûté aux sports mécaniques (moto-cross), au VTT (cross country, descente) et enfin au running. En course à pied, j’ai participé à 5 marathons (record à 2h48) et récemment j’ai découvert le plaisir des trails…

Commentaires

Le Top 5 de RUNNING ATTITUDE