Questions entraînement

Carnet d'entraînenement 2015VOTRE CARNET D’ENTRAÎNEMENT 2015 Votre partenaire pour vos sorties !
Consigner chacune de vos sorties dans un carnet d’entraînement vous aidera à avancer sereinement dans votre progression. Notre carnet d’entraînement est conçu pour le runner. Chaque jour de la semaine, vous aurez la possibilité de noter la distance parcourue, votre vitesse, le temps de votre sortie, les calories dépensées et de faire vos commentaires sur le ressenti du jour. En fin de semaine, vous pourrez en faire le bilan, analyser votre progression sur une courbe ou encore noter vos performances sur compétition.Mois après mois, année après année, vous collecterez ainsi une véritable mine d’informations, qui seront autant de références utiles pour vous pour mettre en avant les aspects positifs de votre pratique ou pour ne plus reproduire les erreurs commises.

Les dernières questions/réponses

Poser une question

Question de Tom LACASSE

Je vais faire l’Urban Trail de Lyon, et je ne sais pas quelles chaussures prendre pour cette course alternant route et chemins ? Que me conseillez vous ?
Notre réponse
Le choix est simple. Il vous faut une bonne paire de chaussures de route avec une semelle assez crantée. Les modèles de trail ne sont pas adaptés à la route, et vous casseront les mollets à la descente des escaliers qui demandent beaucoup de technique pour ne pas taper. Mais il ne faut pas non plus de modèle de route léger et lisse, sauf si vous visez le Top 10. Les passages sur les chemins ou sur la descente de la piste de la Sara sont très glissants et vous risqueriez la chute. Un modèle d’entrainement marathon est parfait pour les trails urbains, avec juste ce qu’il faut d’amorti et d’accroche pour vous ramener sans heurt place des Terreaux !

Question de Rachel BONTAZ

Je dois courir le mardi des séances courtes sur piste, et le jeudi des distances plus longues jusqu’à 1500m. Préparant un trail de 38km avec du dénivelé, est il préférable de faire la seconde séance sur piste ou en nature ?
Notre réponse
C’est très bien de faire les 1000m et les 1500m en nature, mais à deux conditions : que votre parcours soir parfaitement mesuré pour maitriser vos allures, et que le sol soit de bonne qualité pour vous permettre de vous concentrer sur votre effort et sur la qualité de votre foulée. Le principe des séances est de vous faire progresser en capacité physique, pour augmenter votre rythme de base de course. Si vous courrez sans repère réel, et sur des terrains de mauvaise qualité au sol, vous ne pourrez pas faire fructifier ces qualités. L’avantage de la piste est de vous concentrer sur l’essentiel : le qualité de votre geste et le maintien d’une allure cible calculée pour vous faire progresser. Une solution à ce dilemme : alternez une semaine sur deux une séance sur piste, pour les fondamentaux de la course, et une séance en nature la semaine suivante, pour le plaisir et le spécifique du geste.

Question de Xavier ROBERT

Je suis un ancien vététiste passé au trail il y a 8 ans. Je voudrais m’étalonner sur un marathon sur route, pour savoir ce que je vaux ! Comment optimiser mon entrainement ?
Notre réponse
Vous avez l’endurance. Il vous faut acquérir de la résistance et la notion de maintien du rythme, données essentielles sur marathon. Commencez par vous tester en courant 2 km au maximum de vos possibilités, sur une piste ou une route étalonnée : cela va vous fournir la base de votre allure seuil. Rajoutez 20s à votre rythme par kilomètre par rapport à ce test et construisez vous un plan de progression sur 8 semaines comme suit : 10 x 1 km sur deux semaines, puis 6 x 1500 m sur deux semaines, puis 4 x 2000m, puis 3x 3000m, puis 2 x 5000 m deux semaines consécutives. Si vous avez bien maintenu l’allure ciblée, vous aurez ainsi appris à tenir le rythme. Rajoutez le dimanche une sortie longue sur route pour habituer vos mollets au bitume : d’1h30mn, progresser jusqu’à 2h30mn quinze jours avant le marathon. Si vous êtes très motivé, rajoutez dans votre semaine une séance d’intervalles court, de type 30/30, en mettant une grande attention à la qualité de votre geste de course : poussée de pied au sol, montée de genoux, retour de jambe arrière. Et, cerise sur le gâteau, vous aurez progressez quand vous reviendrez au trail après votre marathon !

Le Top 5 de RUNNING ATTITUDE