Actualités Dossiers
Santé

Nutrition : bonne copine, la spiruline

Présentée comme un véritable concentré d’énergie, entre autres bienfaits, cette micro-algue a plus que jamais la cote. Observons à la loupe son intérêt pour les sportives.

En examinant de près la spiruline, force est d’admettre qu’elle possède des arguments solides expliquant son succès. Rendez-vous compte : elle contient entre 55 et 70 % de protéines d’excellente qualité, huit acides aminés dits essentiels, des acides gras insaturés de la famille des omégas 6, de la chlorophylle, du bêta-carotène, des oligoéléments (zinc, sélénium, manganèse, fer, cuivre, chrome…) et des minéraux (calcium, magnésium, sodium, potassium phosphore, des vitamines B , E, K…). Bref, la spiruline semble si puissante qu’on estime qu’une poignée de cette algue bleue contient autant de protéines que 150 g de bœuf, autant de calcium que trois verres de lait, autant de bêta-carotène que 18 carottes et autant de vitamine B12 que 500 g de steak… de quoi ravir les végétariens au quotidien !

La liste de ses vertus
Pour le sport ? Oui ! C’est même son principal intérêt et la spiruline est particulièrement indiquée pour la pratique de la course à pied puisqu’elle apporte du fer et du bêta-carotène nécessaire à la bonne oxygénation du sang, des cellules et des muscles. De plus grâce à sa très forte concentration en protéines, la spiruline aide le muscle à se reconstruire tout en limitant le risque de courbatures.
Pour renforcer les défenses immunitaires ? Oui ! Car les vitamines et minéraux présents dans ce « super-aliment » contribuent à renforcer les défenses immunitaires de l’organisme et à combattre ainsi les infections et maladies.
Pour lutter contre les carences alimentaires ? Oui aussi ! Car riche en fer, la spiruline permet de lutter contre l’anémie et d’une façon générale, elle permet d’éviter les carences alimentaires. C’est pourquoi elle est notamment utilisée dans les nombreux pays qui la produisent pour combattre la malnutrition. Elle peut aussi apporter une réponse aux végétariens à la recherche de produits pouvant remplacer la viande.
Pour lutter contre le vieillissement prématuré de la peau ? Encore oui ! Car la spiruline renferme un puissant antioxydant, la phycocyanine, également appelée l’or bleu. Elle protège contre le stress oxydatif, les radicaux formés lors d’un effort physique intense et aide la peau à préserver sa santé et son élasticité. Le processus de vieillissement de la peau est donc freiné et les rides réduites. On peut donc courir mieux tout en soignant son visage. Une vraie copine, cette spiruline !
Et perdre du poids ? Bon là, ne rêvez pas. Si la spiruline est présentée comme un excellent coupe-faim grâce à sa richesse en protéines, il faudrait en consommer énormément pour avoir au final un apport identique en protéines à une tranche de jambon ou à un yaourt nature. Donc peu calorique, oui, amincissante, non.
Par S.Nail-Billaud

Commentaires

Le Top 5 de RUNNING ATTITUDE