Actualités Dossiers
Rencontres

Nicolas Brumelot s’engage toujours plus haut pour Imagine for Margo !

16 marathons au programme pour Nicolas Brumelot en cette année 2017 !

Nicolas Brumelot, patron de l’agence de voyages MisterFly, a couru 12 marathons en 2016 en faveur de l’association qui soutient les enfants malades de cancer ; en 2017, il pousse le curseur et prévoit 16 marathons. Et bonne nouvelle, il vous propose de vous impliquer vous aussi et de partir courir New York avec lui  ! Rencontre avec un marathonien engagé.

En 2016, vous avez couru 12 marathons en 12 mois pour soutenir Imagine for Margo. Pourquoi cette association en particulier ?

Elle fait le lien entre mes sensibilités (l’injustice des enfants gravement malades), ma passion (la course à pied) et une rencontre (Patricia Blanc). J’associe spontanément enfance avec insouciance, innocence, découvertes… Peu d’entre nous l’associeraient à la maladie, les hôpitaux, la souffrance. Patricia et son mari Olivier, ont fondé l’association qui porte le nom de leur fille Margo [décédée à 14 ans d’une tumeur au cerveau, ndlr] pour faire vivre son message qui m’a particulièrement touché : VAS-Y, saisis les opportunités qui se présentent, ne manque pas une chance de réaliser tes rêves ; BATS-TOI contre les moments difficiles ; GAGNE et accomplis les choses que tu veux et essaye toujours d’être une meilleure personne. J’ai souhaité m’impliquer à travers des actions individuelles mais aussi en y associant étroitement mon entreprise, MisterFly, qui est partenaire solidaire d’Imagine For Margo. De plus cela a donné du sens (beaucoup) à ma pratique sportive.

Quel bilan sportif dressez-vous de cette année 2016 ?

Il est très positif car j’avoue avoir traversé des périodes de doutes avec le saut dans l’inconnu que représentait cette intensité de course à intervalles réguliers et rapprochés. D’abord je ne me suis pas blessé malgré les kilomètres parcourus (3 256 km avec les entraînements) et j’ai atteint l’objectif temps que je m’étais fixé (une moyenne cumulée de 3h36). J’ai bien sûr ressenti de la fatigue et des courbatures mais jamais de douleurs. Le travail principalement axé sur l’endurance fondamentale m’a permis de bien aborder chaque épreuve et de bien récupérer tout en maintenant mon niveau tout au long de l’année. Cette préparation m’a permis d’éviter de soumettre mon corps à un excès de stress déjà soumis à rude épreuve. J’ai aussi réussi à concilier entraînements et courses sans trop empiéter sur ma vie professionnelle et familiale, ce qui est important pour aborder le défi sereinement sur le plan psychologique.

A peine rentré de Pise, votre dernier marathon 2016, vous avez enchaîné avec Dubaï le 20 janvier, première étape de votre défi 2017…

Finalement j’aurai enchaîné 13 marathons en 13 mois. Comme j’ai décidé de relever un nouveau défi en 2017, avec davantage d’épreuves à mon calendrier, en réalité je n’avais pas trop le choix…

« Je vais enchaîner deux marathons en deux semaines en avril, juin, septembre et novembre et six marathons en l’espace de huit semaines entre octobre et novembre. »

En effet, vous courrez 16 marathons cette année. Pourquoi ce chiffre ?

Je voulais faire davantage de courses et aussi différemment pour continuer à sensibiliser et à collecter des fonds en faveur d’Imagine For Margo. J’ai été surpris de voir combien la répétition d’une épreuve difficile comme un marathon, même dans le cadre d’un challenge, devenait rapidement banal. Il y avait aussi les contraintes de mon agenda dont j’ai dû tenir compte. Avec un programme et une organisation différente, cela me permet d’éviter de m’installer dans une routine et aussi de continuer à sortir de ma zone de confort.

Comment comptez-vous gérer l’enchaînement des marathons ?

S’il y a davantage de courses, elles seront aussi plus rapprochées. Je vais enchaîner deux marathons en deux semaines en avril, juin, septembre et novembre et six marathons en l’espace de huit semaines entre octobre et novembre. Je me suis réservé deux plages de récupération et de préparation plus spécifiques. La première de six semaines entre Dubaï et Barcelone qui va me permettre de travailler la VMA afin de retrouver un peu de cylindrée, la seconde de deux mois en juillet/août pour me réserver une plage plus importante de récupération après les six premiers marathons et un 24h. Cette planification me permet de placer une deuxième préparation VMA avant d’entamer les neuf derniers marathons de l’année pour me donner les moyens d’atteindre mon objectif temps. Par ailleurs cette organisation laisse une plage disponible en cas d’aléa si je devais repositionner une épreuve (pépin physique ou autre imprévu).

Gardez-vous dans le viseur les 3h30 de moyenne ?

Oui, se fixer un objectif est important. Le fait d’allier un objectif pour témoigner de mon engagement solidaire et un objectif sportif, cela m’aide à me surpasser dans les moments délicats, mais aussi à me motiver tout au long de l’année pour m’entraîner, quelles que soient les conditions.

 


Challenge Imagine for Margo

ENGAGEZ-VOUS & COUREZ NEW YORK !

En 2016, au fil de ses douze marathons et grâce à des événements caritatifs, Nicolas Brumelot a collecté 70 000 euros pour l’association. Le chef d’entreprise espère parvenir à 100 000 euros à la fin de son double défi 2016-2017 #24mois28marathons. Pour soutenir son élan et donner vous aussi du sens à vos foulées, MisterFly, partenaire solidaire d’Imagine For Margo, vous met au défi de réaliser une action originale destinée à promouvoir la sensibilisation d’Imagine For Margo et la cause que l’association défend, le cancer de l’enfant. Ce challenge sera récompensé par un voyage pour courir le mythique marathon de New York, le 5 novembre prochain, en compagnie de Nicolas Brumelot. MisterFly offrira le voyage, l’hébergement et le dossard au lecteur de Running Attitude le plus engagé.

Comment participer ? Engagez-vous à réaliser une initiative solidaire originale en faveur d’Imagine For Margo et faites-nous-en part par mail à imaginenyc2017@gmail.com avant le 10 juin 2017. Patricia Blanc, présidente fondatrice d’Imagine for Margo, Nicolas Brumelot, et la rédaction de Running Attitude désigneront celle ou celui qui ira courir le marathon de New York aux côtés de Nicolas et qui sera annoncé dans le numéro 181 de Running Attitude, à paraître en août.

 Propos recueillis par Alice Milleville, publiés dans Running Attitude numéro 176

Commentaires

Le Top 5 de RUNNING ATTITUDE