MSM

Actualités Dossiers
Actualités

Analyse du record du monde d’Eliud Kipchoge

En 2h01’39’’ à Berlin, le nouveau recordman du monde sur marathon a couru comme le préconise Véronique Billat, physiologiste de renommée mondiale, auteure de la méthode d’entraînement BillaTraining*. Décryptage.

Comment analysez-vous sa course record ?
« L’analyse est assez simple. Il est parti vite jusqu’au 5e kilomètre, puis a baissé sa vitesse jusqu’au 16e km, l’a réactivée jusqu’au 20e km, dépassant ensuite sa vitesse moyenne jusqu’à la fin. Ce que j’appelle une méthode en forme de cuvette. On parle également d’autosimilarité. Plutôt que de courir à vitesse constante, il a varié ses allures en fractionnant son marathon en 4 « cuvettes » durant lesquelles il a tour à tour accéléré puis décéléré, pour s’économiser.

Cette variation d’allure explique sa fraîcheur à l’arrivée ?
« Tout à fait, c’est mathématique, et physiologiquement prouvé. C’est cette méthode que nous préconisons à nos clients. La vitesse moyenne d’Eliud Kipchoge sur la distance est de 20,8 km/heure mais s’il on regarde ses temps de passage, on s’aperçoit qu’il a couru 2/3 du marathon sous sa vitesse moyenne, et 1/3 au-dessus. En courant ainsi, à vitesse variable et non constante, il s’est économisé, a écouté ses sensations. Il a fait l’inverse de ce que font – à tort ! – tous les marathoniens ou presque, qui courent à vitesse constante, effectuent 2/3 de la distance au-dessus de leur vitesse moyenne, s’épuisent, frappent le « mur » et courent le dernier tiers bien en-dessous de leur vitesse moyenne. »

Le marathon en moins de 2h, c’est pour demain ?
« Oui, il aurait même pu le faire ce jour-là ! D’ailleurs, il a déjà couru en 2h00’25’’ l’an dernier à Nonza en Italie avec son équipementier Nike. Il faut comprendre que courir est un métier, le gagne-pain de ce champion. Il n’a pas intérêt à établir un record en moins de deux heures tout de suite. A l’image de Sergueï Bubka, ancien recordman du monde du saut à la perche, qui gagnait centimètre par centimètre de meeting en meeting pour faire le jeu de son sponsor, il s’en approche chaque fois un peu plus. »
* www.billatraining.com, à tester gratuitement.

Commentaires

Le Top 5 de RUNNING ATTITUDE