Lausanne marathon

Actualités Dossiers
Courses

6000D : 25ème édition

Victoires de Sébastien Spehler et Maud Gobert

Sébastien Spehler et la savoyarde Maud Gobert remportent la course haut la main. Les points marqués grâce à cette victoire les hissent tous 2 à la tête du classement provisoire TTN.

Parmi les faits de course à retenir : parcours de repli avec annulation du passage au glacier, de la malveillance sur le balisage après la piste de bobsleigh, ce qui a occasionné des perturbations au niveau du classement de quelques coureurs favoris ou encore l’abandon de Stéphane Ricard vainqueur ex aequo 2013.

Au total sur les 3 courses proposées (6000D, Trail des 2 lacs (22km) et 6Découverte (11km), ils étaient 2337 coureurs à prendre le départ. Un record qui augmente à chaque édition.

Chez les hommes :

Sébastien Spehler, vainqueur ex aequo 2013 conserve son titre en franchissant la ligne seul cette fois-ci avec les premiers rayons du soleil de la journée. En tête pendant plus des 2/3 de la course avec une vitesse moyenne de 11,28 km/h et un temps de 5h37 minutes et 43 secondes, il s’est octroyé une large et confortable avance de 11 minutes sur son poursuivant Aurélien Collet.

Thomas St Girons, 5ème en 2013 gagne 2 places et complète le podium. Frais et souriant, Sébastien expliquait au micro qu’il était ravi de cette victoire avec un parcours de repli aux paysages magnifiques et un profil avec 2 montées qui lui convenaient bien. Quant à lui, Aurélien Collet ne s’attendait pas du tout à cette place :

«J’ai tout donné, je pensais être dans le top 10. Aujourd’hui j’avais vraiment les jambes. Mais à
l’Arpette, Sébastien a creusé de gros écarts. J’avais quand même le moral à bloc ! Je suis vraiment satisfait, j’ai beaucoup apprécié le format de la course avec cette grosse montée et cette descente. »

Chez les femmes :

Maud Gobert signe sa 3ème victoire sur la 6000D. Sans suspense, elle a mené la course en tête tout du long à une vitesse moyenne de 9,26km/h. Elle termine 26ème du classement au scratch !

« Les conditions ne m’ont pas gênées, c’est même un avantage pour moi. Cette course m’évoque plein
de souvenirs, plus jeune, je venais m’entraîner en ski sur le glacier de Bellecôte ! La 6000D me convient car j’aime les courses avec du dénivelé,de la montagne et des bonnes descentes. »

Commentaires

Le Top 5 de RUNNING ATTITUDE