Actualités Dossiers
Courses

6000D 2016

Maître incontesté de la course depuis 4 éditions, l’alsacien Sébastien Spehler a de nouveau...

Et encore une victoire pour Seb Spehler !

Maître incontesté de la course depuis 4 éditions, l’alsacien Sébastien Spehler a de nouveau survolé cette 27ème éditioon. Seul au monde avec plus de 2 minutes 30 d’avance dès le 14ème kilomètre, il n’a eu de cesse de creuser l’écart avec ses poursuivants. En tête tout du long avec un suspense non ménagé et une impression de déjà vu, il franchit la ligne tout sourire avec un plaisir renouvelé : « Je suis parti fort en montée pour essayer de creuser un maximum et pouvoir aborder la descente en gérant. Le passage sur le glacier laisse des traces, c’était d’autant plus technique ce?e année avec la neige très dure. J’apprécie cette course et la station de la Plagne, c’est simple et festif à la fois, je reviendrai l’année prochaine !».
Clément Molliet et le camerounais Eric Mbacha Mengeh complètent le podium. Le classement a été très vite établi et n’a pas bougé pour le trio de tête depuis le premier )ers du parcours. Eric, peu habitué à ce type de course souhaite également revenir avec d’autres coureurs de son pays. Il a particulièrement aimé l’atmosphère conviviale de la course et la qualité de l’organisation.
6000D
Sandra Martin goûte à la saveur d’une victoire sur la 6000D !
Chez les féminines, le podium appartient à des habituées de l’épreuve, dont 2 gagnantes des éditions précédentes. Sandra Martin la vauclusienne s’adjuge aujourd’hui la victoire et prend sa revanche sur Stéphanie Duc, la vainqueur 2015. 2ème l’an dernier à un cheveu derrière Stéphanie, elle s’est retrouvée en 2ème position en première par)e de course mais a très vite inversée la vapeur et pris la tête de course avant Roche de Mio.
Aline Coquard, gagnante de l’édition 2013 se contentera de la 3ème place ce jour. A l’identique des garçons, le classement femmes s’est très vite dessiné sans changement sur la tête de course. «J’ai passé une super course, c’est une joie immense d’accrocher ce?e victoire à mon palmarès, surtout que je reviens de blessure. J’ai eu des regrets l’an dernier de finir si près de la victoire, aujourd’hui j’ai senti que je pouvais accrocher quelque chose, je ne me suis laissé aucun répit. La montée au glacier est un sacré défi. Une fois terminée, c’est une autre course qui commence avec la descente jusque dans la vallée, c’est loin d’être terminé ! »
Tous les résultats ici : http:/www.la-plagne.com
Photos : Zoomphoto

Commentaires

Le Top 5 de RUNNING ATTITUDE