Lausanne marathon

Actualités Dossiers
Actualités

32e édition du Marathon des Sables

Clap de fin pour cette 32e édition du Marathon des Sables

Le Marathon des Sables apparaît définitivement comme un événement planétaire : les Tops 10 hommes et femmes mettent en valeur pas moins de 10 nationalités différentes.

Avec ses 1167 concurrents au départ provenant de 51 pays différents et des 5 continents, le Marathon des Sables apparaît comme un événement attirant les sportifs du monde entier. Les Tops 10 masculin et féminin confirment largement cette impression : 10 nationalités différentes étaient représentées hier soir parmi les lauréats de cette 32e édition : le Maroc bien sûr, mais aussi la France, la Grande-Bretagne, l’Espagne, la Suède, le Brésil, le Pérou, la Jordanie, le Portugal et Hong-Kong.

Petit résumé de la dernière étape

C’est une véritable vague jaune qui s’est élancée ce matin sur la 6e et dernière étape de ce 32e Marathon des Sables. Tous les concurrents avaient en effet reçu un t-shirt jaune Solidarité MDS afin d’afficher de manière éclatante toutes les actions menées par l’organisation du MDS et par de très nombreux concurrents. Ces actions passent parfois inaperçues aux yeux de tous, mais elles font réellement du bien à des milliers de personnes défavorisées par la vie.

« Merci à toute l’équipe d’organisation, sans vous on n’aurait pas pu vivre ces merveilleux moments! » un concurrent britannique
©Alexis Berg

Le peloton était d’humeur joyeuse ce matin, voire euphorique, lorsqu’il s’est élancé sur les trois gros kilomètres le séparant des dunes de Merzouga, ces incroyables pyramides naturelles sculptées par le vent. Les plus hautes d’entre elles culminent à 150 mètres au- dessus de la plaine désertique, et pénétrer en leur sein, c’est comme pénétrer au cœur d’une cathédrale de sable. Ces derniers kilomètres de la 32e édition du MDS, parcourus entre camarades de tente, permettent à chacun de profiter une dernière fois du désert sans le stress du chronomètre, avant de prendre la route et de rejoindre, enfin (ou déjà ?), la civilisation…

Les résultats de cette 32e édition

Cette dernière étape ne comptant pas pour le classement général, les positions n’ont pas changé. Du côté des hommes, le maître de l’épreuve depuis 4 ans, Rachid El Morabity, a démontré toute sa science de la course pour remporter pour la cinquième fois consécutive l’épreuve en 19h15’23 », reléguant le second, son frère Mohamed El Morabity à 23′ ! Pour compléter ce podium, l’on retrouve Thomas Evans, troisième en moins de 20h. Seuls les trois premiers ont réussi cette performance.

Le podium masculin ! ©Alexis Berg

Il faut également noter, une fois encore, les performances extraordinaires des athlètes féminines : Elisabet BARNES (D0663-SWE) se classe 11e au scratch, Nathalie MAUCLAIR (D0247-FRA) est 13e, et Fernanda MACIEL (D0388-BRA) 19e. Il n’est pas rare dans le monde de l’ultra-marathon de voir les femmes faire jeu quasi égal avec les hommes, et parfois même l’emporter sur le sexe dit « fort ». Une belle leçon à mettre au compte du MDS, une de plus…

Le podium féminin ! ©Alexis Berg

Commentaires

Le Top 5 de RUNNING ATTITUDE